Montréal, Hamilton ou Sarnia?

Marc Bergevin avait parlé de renouveau et d’apporter une nouvelle philosophie à Montréal. Ça devrait signifier que le choix de première ronde, Alex Galchenyuk, devrait avoir l’occasion de jouer dans la LNH à l’automne.

Il va décider où il va jouer la saison prochaine. » – Marc Bergevin

C’est la façon pour Bergevin de dire que le centre du Sting de Sarnia sera évalué sur sa performance au camp d’entraînement en septembre…

Dans le passé, les Canadiens ont prêché la patience avec les jeunes joueurs. Le dernier joueur de 18 ans à avoir fait le saut dans la LNH avec Montréal a été Petr Svoboda, qui a été repêché au cinquième rang en 1984.

Galchenyuk a déclaré que son objectif est de jouer pour les Canadiens dès l’automne.

Trevor Timmins a reconnu qu’il s’agit d’une possibilité, mais il a aussi tempéré ses propos en soulignant que Galchenyuk a raté la majorité de la saison campagne. Bien qu’il soit parfaitement rétabli de sa blessure au genou, il demeure que son développement est un peu en retard…

Son entraîneur chez le Sting, Jacques Beaulieu, a été plus catégorique, selon lui, Galchenyuk devra poursuivre son apprentissage à Sarnia la saison prochaine.

Jacques Beaulieu, le père de Nathan, occupe les fonctions d’entraîneur-chef et de DG du Sting, a côtoyé Galchenyuk durant les douze derniers mois. Malgré tous les bons mots qu’il a pour le premier choix du Tricolore, il croit que la patience serait de mise avec Galchenyuk.

Il est conscient des dangers d’une ville comme Montréal, pour une jeune vedette. La pression, les attentes, le nightlife et les jeunes femmes…

Il n’a que 18 ans, il n’y a pas d’urgence pour atteindre la LNH. Une saison de plus dans le junior lui permettrait de gagner encore plus en confiance.» – Jacques Beaulieu

Même les Panthers de la Floride ont préféré garder Jonathan Huberdeau, qui a été le troisième choix l’an dernier, dans le junior pour une année supplémentaire la saison dernière…

Bien sûr, Beaulieu prêche pour sa paroisse: il verra Nail Yakupov quitter le Sting pour s’aligner avec les Oilers à l’automne, sans aucun doute. La présence de Galchenyuk à Sarnia l’hiver prochain assurerait à l’équipe de la OHL de compter dans ses rangs le meilleur attaquant du junior canadien.

Celui qui prendra la décision finale sera Bergevin et sa réponse est claire: s’il est prêt, Galchenyuk aura sa place à Montréal!

Crédit photo: http://www.NHL.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s