100% Québécois: Charles Hudon

Seulement treize joueurs nés au Québec ont trouvé preneur à l’occasion du repêchage amateur de la LNH, au Consol Energy Center de Pittsburgh. Au total, 19 espoirs de la LHJMQ ont été sélectionnés.

Le défenseur Michael Matheson, qui s’alignait dans la USHL avec Dubuque, a été le premier appelé, vendredi, au 23e rang du premier tour, par les Panthers.

Mais pour un d’entre eux, la journée de son repêchage professionnel aura eu des airs de film hollywoodien!

Alors qu’il célébrait son 18e anniversaire, Charles Hudon a eu droit à tout un cadeau! Les Canadiens ont fait de l’ailier des Saguenéens, classé 95e espoir en Amérique du Nord, 5e de la LHJMQ, leur choix de la cinquième ronde, 122e au total.

Hudon est originaire d’Alma, il a complété sa deuxième saison avec Chicoutimi cet hiver. On peut parler de constance dans son cas, puisqu’à sa première année, il avait marqué 23 buts et récolté 60 points et à sa deuxième saison, il a compilé une fiche de 25 buts et 66 points.

Il avait d’ailleurs remporté le trophée Michel-Bergeron, remis à la meilleure recrue offensive de la LHJMQ, à sa première saison avec Chicoutimi, de même que la coupe RDS, qui récompense le meilleur joueur de première année du circuit Courteau.

Hudon mesure cinq pieds, dix pouces et pèse 175 livres, l’ailier qui tire de la gauche ne peut passer à côté des comparassions avec David Desharnais.

Un recruteur parlait de lui en ces termes avant le repêchage:

Charles n’est vraiment pas gros, mais il a une très bonne vision du jeu. Il a plusieurs belles habiletés individuelles, mais il a besoin d’espace pour étaler tout son talent. C’est un joueur particulier, je ne le vois pas sur le troisième ou le quatrième trio d’une équipe de la LNH.

Il devra jouer sur l’un des deux premiers trios d’une formation et pour y arriver, il devra améliorer son coup de patin et être plus explosif autour du filet. Je ne serais pas surpris de le voir être sélectionné dès le deuxième tour au repêchage. »

Et Hudon, lui-même ne cache pas s’inspirer du centre du Tricolore:

Personne ne pensait jamais que David Desharnais serait sur la première ligne parce qu’il est petit.

Je suis ce type de joueur. Je peux jouer sur la première ligne. Je suis petit, mais je joue comme un grand joueur. »

Hudon a déjà une longueur d’avance sur Desharnais: il a été repêché! On se souviendra que Desharnais n’a jamais été sélectionné par une équipe de la LNH, il est entré par la porte d’en arrière dans l’organisation montréalaise, après que Guy Carbonneau l’ai invité au camp d’entraînement pour un essai.

Hudon a reconnu que son coup de patin a besoin d’amélioration, mais son aptitude à lire sur qui se passe sur la glace est l’un de ses plus grands atouts.

Difficile d’imaginer un joueur pour qui l’expression consacrée « avoir le CH tatoué sur le cœur » s’appliquerait mieux que pour Hudon: un bleuet établi dans la région de Montréal qui fait son junior à Chicoutimi, qui a comme initiales C.H. et qui est né le 23 juin, soit la veille de la Fête nationale des Québécois et qui a été repêché à cette même date par les Canadiens!

Crédit photo: http://www.NHL.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s