Le facteur russe

Au cours de la prochaine semaine les spéculations sur l’identité du joueur que Bergevin et Timmins devraient sélectionner vont se multiplier. D’autant plus que le seul poste qui reste à combler avec les Canadiens est celui d’entraîneurs des défenseurs et que la seule question qui demeure est: « Est-ce que Robinson reviendra ou on se tournera vers Jean-Jacques Daigneault? »

Le Tricolore parlera au troisième rang, lorsqu’on considère que deux des joueurs classés parmi les cinq premiers sont russes et que les deux Nord-Américains disponibles sont des défenseurs, il faut se demander si l’idée de sélectionner un Européen doit être envisagée…

Est-ce qu’une équipe doit tourner le dos à un espoir, simplement pour le fait qu’il soit russe? Parce qu’un joueur repêché dans la LNH n’a aucune obligation de s’y joindre…

Plusieurs équipes hésiteraient à faire de Nail Yakupov leur choix, même s’il est identifié comme l’espoir numéro un. Puisqu’il fait parler de lui sans arrêt depuis décembre dernier, une équipe de la KHL pourrait très bien lui faire une offre qu’il ne pourra pas refuser pour retourner en Russie.

Idem pour Grigorenko…

Bien sûr que les deux ont choisi de venir faire leur stage junior au Canada ; les conditions dans la LCH, bien que beaucoup moins alléchantes que dans la LNH sont à des kilomètres de celles qui sont imposées aux jeunes de la ligue de développement de la KHL en Russie!

Sans compter que Grigorenko aurait reçu 200 000$ des Remparts de Patrick Roy pour venir à Québec

Le numéro deux, le suédois Filip Forsberg, a été très honnête en affirmant qu’il allait remplir sa dernière année de contrat avec Leksand.

Il reste donc les deux défenseurs, Ryan Murray et Jacob Trouba…

Murray devrait sortir au premier rang, appelé par les Oilers, à moins d’une transaction impliquant ce choix, chose qui est de moins en moins sûre, puisque Steve Tambellini, le DG d’Edmonton, aurait exigé, entre autres, PK Subban au Tricolore et Luke Schenn aux Maple Leafs.

Pour ce qui est de Trouba, il est bien classé, il a participé à environ 120 rencontres dans les deux dernières années , mais il s’alignera avec l’université du Michigan l’an prochain. Et surtout, l’avenir des Canadiens à la ligne bleue est en bonne posture.

Que peut-on faire? Pas grand-chose!Les dépisteurs ont besoin d’avoir fait leurs devoirs…

 S’il y a quelque doute sur les premiers espoirs disponibles, lorsqu’on regarde un peu plus bas, Teuvo Teravainen et Alex Galchenyuk  font toujours bonne figure et on sait que le Tricolore est intéressé par ces deux ailiers.

Teravainen est celui qui a fait le grand bond depuis l’automne dernier au classement. Il est passé du 54e rang en octobre 2011 au 9e en date d’hier. Plus important encore, il a évolué la saison dernière dans la Ligue Élite de Suède, reconnue comme la ligue la plus compétitive en dehors de l’Amérique du Nord. Il est prêt à faire le saut dans la LNH.

Et Alex Galchenyuk?

Il n’a de russe que le nom, il est né à Milwaukee, Wisconsin, USA, et ça, c’est le plus loin de la Russie d’où on peut se trouver sur la planète…

On vous avait fait un portrait très avantageux de Galchenyuk ce printemps, les choses n’ont pas changé dans son cas.  Il cadrerait parfaitement avec l’organisation montréalaise.

Il a fait bonne figure durant le combine de la LNH et il était en des prospects présents lors de celui des Canadiens à Brossard.

Et parlant du combine de la LNH, dont vous pouvez prendre connaissance des résultats ICI, Andreas Athanasiou, dont on vous avait parlé aussi, a prouvé qu’il est effectivement un athlète complet, dominant dans plusieurs catégories tous ses compétiteurs.

En fin de compte, les équipes ont beaucoup à perdre en choisissant dans le top 5 cette année! Les meilleurs choix, du moins, les plus sûrs, se retrouvent entre le sixième et le 15e rang.

Une transaction pour obtenir un joueur établi ou un jeune qui est presque assuré de faire la LNH dès la saison prochaine serait, selon moi, la meilleure option pour le Tricolore.

Est-ce que Dave Tallon est prêt à jaser de Jonathan Huberdeau?

Et avec deux choix au second tour, les Canadiens pourront  toujours repêcher des Québécois, Stefan Matteau Jr. et Charles Hudon seraient des belles aditions à l’esprit que Marc Bergevin semble vouloir ramener à Montréal…

Crédit photo: Agence QMI, http://www.TSN.ca

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s