Kovalev de retour à Montréal?

Alexei Kovalex est de passage au Québec pour le tournoi de golf de sa fondation, et du même coup, pour rappeler à la direction du Tricolore qu’il reviendrait volontiers jouer à Montréal…

L’Artiste, maintenant âgé de 39 ans, a affirmé, à l’instar de Georges Laraque, être prêt à accepter le salaire minimum pour revenir dans la LNH!

Le problème c’est que la production de Kovy est passée de 35 buts dans l’uniforme tricolore en 2007-2008, à un seul but en 22 parties avec Moscou dans la KHL la saison dernière…

Kovalev a même vu l’équipe de Moscou racheter son contrat de deux ans avant même d’avoir complété la première année, cet hiver.

Traînant une blessure à un genou, il a accepté le rachat de son contrat et s’est rendu à Pittsburgh pour y subir une intervention chirurgicale.

Il a dit croire qu’il a de bonnes chances de trouver preneur dans la LNH. Il dit ouvertement qu’il préférerait se retrouver avec une équipe qui l’a déjà employé. Le Tricolore est donc parmi ses favoris avec les Rangers, les Penguins et les Sénateurs.

Questionnée sur son départ pour Ottawa, Kovy a reconnu que les 10 millions de dollars avaient influencé sa décision et qu’il le regrettait:

 Vous faites une erreur dans la vie et vous en tirez une leçon. Si c’était à refaire, j’agirais différemment.

Il est toujours difficile de quitter un endroit où tu as de nombreux amis, surtout lorsque les partisans réagissent de la façon dont ils l’ont fait pour me rendre la vie la plus facile possible. Cependant, le hockey est toujours pareil et cela fait partie de notre travail.»

Même s’il a quitté Montréal pour une question d’argent, Kovalev est resté impliqué dans la communauté montréalaise.

L’ancien joueur vedette du Tricolore est dans la métropole dans le cadre d’un tournoi de golf, d’un encan silencieux ainsi que d’une partie de hockey au bénéfice de la Fondation Kovalev, qui a pour but d’aider les enfants atteints de malformations ou de maladies cardiaques.

Kovalev connaît un peu Marc Bergevin, les deux hommes ont été coéquipiers en 2000-2001, ainsi qu’en 2002-2003 avec les Penguins.

Bien que le Tricolore ait accordé un contrat de deux saisons pour un total de 1,125M$ à Steven Quailer hier, l’idée de ramener Kovalev même au salaire minimum ne devrait pas être vue comme une solution à un quelconque problème…

Kovy n’a plus le coup de patin de ses belles années, le poste d’ailier n’est pas celui où le Tricolore manque de ressources et le retour de L’Artiste sur la glace du Centre Bell  ne causerait que des distractions pour ses éventuels coéquipiers…

Par contre, on sait que Kovalev est une machine, une force de la nature et surtout, un maître du conditionnement physique. À l’opposé, Pierre Allard, le préparateur physique actuel de l’organisation, a connu des difficultés la saison dernière, son poste est en jeu cet été…

Et si on ramenait Alexei Kovalev dans ce rôle?

Avec les Brisebois et Lapointe, les jeunes Québécois et Nord-Américains auront des grands frères à qui se confier, mais le Tricolore compte plusieurs jeunes Européens pour qui Kovalev représente une légende du hockey…

Il serait un autre excellent atout dans le clan de Bergevin!

Crédit photo: Agence QMI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s