Les quatre fantastiques?

Établir un classement des espoirs du Tricolore présents à Shawinigan pour le tournoi de la coupe Memorial serait un exercice ardu, puisqu’on parle de trois défenseurs et d’un attaquant.

Évaluons plutôt les chances de chacun de percer l’alignement des Canadiens l’automne prochain…

La formule consacrée dit que pour faire le saut directement du junior à la ligue nationale, il faut avoir dominé le circuit mineur.

Commençons avec Michaël Bournival, l’attaquant et capitaine des Cataractes. Le centre, auteur d’une saison de 56 points en 41 matchs avec Shawinigan, possède un gabarit déjà plus solide que David Desharnais et Tomas Plekanec. Il a peut-être des aptitudes offensives, mais elles ne seront probablement pas supérieures à celles de Lars Eller en septembre prochain.

Bournival, qui aura vingt ans dans les prochains jours, devrait débuter la saison 2012-2013 avec les Bulldogs, à moins qu’on ne décide de le convertir en ailier?

Il ne pourrait pas vraiment devancer les Pacioretty, Cole, Gionta, Moen, Bourque, mais le poste de Louis Leblanc sera en jeu au camp, tout comme ceux d’ailiers du quatrième trio…

La tâche de départager les trois défenseurs et de nommer celui qui est le plus près de la LNH n’est pas simple. Morgan Ellis et Nathan Beaulieu représentent des joueurs de défense à caractère offensif, tandis que Jarred Tinordi est élément défensif avant tout…

Nathan Beaulieu est le plus spectaculaire des trois. Ce n’est pas pour rien qu’il est comparé à PK Subban par plusieurs! Il a obtenu 52 points en 53 matchs dans la LHJMQ cette année et maintenu un impressionnant différentiel de +41.

Son talent offensif n’est plus à prouver, il pourrait faire mieux que Weber et Diaz à ce chapitre, dès l’an prochain. L’expérience qu’il acquiert en ce moment à Shawinigan est inestimable, ses onze tirs en trois rencontres montrent qu’il est impliqué et qu’il veut aider son équipe à remporter le trophée de l’équipe par excellence du junior canadien pour une deuxième année.

Il demeure que Beaulieu prend beaucoup de risques et il est prend des pénalités pour des gestes inutiles. Il a besoin de voir beaucoup de glace, plus il jouera, plus il réussira à combler ses lacunes en défensives.

À 20 ans l’automne prochain, Beaulieu devrait s’aligner dans la ligue américaine avec les Bulldogs.

Morgan Ellis, l’autre représentant des Cataractes, est celui qui m’impressionne le plus depuis le début du tournoi final de la LCH.  Il a connu une saison comparable à celle de Beaulieu, 52 points en 60 matchs avec les Screaming Eagles et Shawinigan, un différentiel de +18.

Il est possiblement le défenseur le plus complet des trois, sans pour autant pouvoir lui conférer une qualité particulière. C’est un défenseur efficace, un peu du même type que Stéphane Robidas, mais avec un physique plus solide. Un bon joueur d’équipe qui distribue très bien la rondelle.qui nous permettrait de le considérer comme le meilleur des trois jeunes défenseurs.

Il ne pourra toutefois pas dépasser Frédéric St-Denis dans l’organigramme des Canadiens au prochain camp d’entraînement, à mon humble avis.

Jarred Tinordi, le capitaine des Knights, est l’espoir numéro un de l’organisation montréalaise, quant aux chances de se tailler un poste avec les Canadiens en 2012-2013, selon moi. Sa fiche de 16 points en 48 matchs, mais surtout son différentiel de +39, démontre la fiabilité du jeune. En étant d’abord axé sur la défensive, son style de jeu est mieux développé que dans les cas de Beaulieu et d’Ellis.

Il pourrait remplir un rôle semblable à celui que Gill occupait avant d’être échangé à Nashville, spécialiste de la défensive sur les unités spéciales. Si le Tricolore débute la saison avec Markov et Kaberle dans l’alignement, l’un d’eux sera relégué à la troisième paire défensive. Cela représenterait une utilisation idéale pour Tinordi: jumelé à un vétéran, sans avoir à jouer trop de minutes et en pouvant se mettre en valeur dans un rôle précis.

La présence de Marc Bergevin à Shawinigan pour le tournoi de la coupe Memorial ne pourrait être plus justifiable: l’avenir du Tricolore est entre les mains depuis peu et on peut dire que l’occasion est parfaite pour lui de se familiariser avec les futurs acteurs de son club!

En terminant, je vous offre une entrevue de JB Gagné de CILE-mf, avec Jean-François Drouin d’UniversHockey.ca, à propos des autres révélations du tournoi à Shawinigan:

[audio: http://w.soundcloud.com/player/?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F47346867&show_artwork=true]

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s