De la pub sur les chandails de la LNH ?

Il y a déjà plusieurs années que les équipes européennes vendent de l’espace publicitaire sur leurs chandails. Quand on regarde la Coupe Spengler à la télé, un tournoi tenu à Davos en Suisse chaque année, deux choses sautent aux yeux…

Tout d’abord, la voiture qui est donnée au joueur par excellence du tournoi qui est toujours placée dans un coin de la patinoire. Deuxièmement, les publicités des commanditaires présentes sur chaque pouce disponible, tant sur les uniformes, que dans l’amphithéâtre!

Non seulement les annonces sont affichées sur les maillots, elles le sont également sur les pantalons et les casques!

 

Bien sûr que derrière toute cette publicité se cache un magot énorme…

Dans la LNH, en dehors du nom des amphithéâtres qui est vendu au plus offrant, les commanditaires ne sont présents que sur les bandes. Les contrats de diffusion de plusieurs organisations ne suffisent même pas à payer les frais de transport de l’équipe. Cela signifie que pour la majorité d’entre elles, le chiffre d’affaires est généré uniquement par la vente de billets et un faible pourcentage provient de la vente d’articles dérivés.

 Tôt ou tard, et selon les dernières informations, ce sera plus tôt que tard, les propriétaires de la LNH voudront augmenter les profits. Les équipes canadiennes ont engrangé 169M$ de gains cette saison, mais aux États-Unis, seules les équipes de Chicago, Detroit et New York montrent des profits notables…

L’ajout de commandites sur les équipements permettrait notamment de stabiliser les tarifs des billets et d’arrêter l’escalade des  prix des produits en vente dans les arénas. Ce serait une excellente chose pour l’amateur qui s’offre une soirée de hockey de temps en temps,  parce qu’une bière à 10,50$, ça approche la limite du raisonnable…

 Les Blackhawks et les Flames ont été les deux premières équipes à se laisser tenter l’an dernier, ils ont apposé des logos corporatifs sur leurs jerseys d’entraînement. Les Maple Leafs, les Canucks, les Flyers, les Red et d’autres équipes ont suivi cette saison.

 Les Canadiens ont emboîté le pas dans ce mouvement cet hiver en affichant le logo de Subway sur leurs chandails de pratique.

Les mauvaises langues disent que c’est à cause du contrat de Gomez…

La perspective  de voir de la publicité sur les maillots de matchs des franchises de la LNH est inquiétante, certes, mais elle ne peut rejetée du revers de la main par la ligue et ses propriétaires.

 Surtout qu’on approche peut-être d’un autre lockout et qu’on sait que les Coyotes ont perdu près de 30M US$ par an dans les dernières saisons. Le moment serait même très bien choisi durant la saison morte pour mettre en place les bases et les cadres de cette nouvelle pratique.

 Crédit photo: http://www.goironpigs.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s