Un DG québécois à tout prix?

Un nouveau nom dans les rumeurs pour trouver le remplaçant de Pierre Gauthier est apparu hier: Luc Robitaille. Sans supposer qu’il serait le candidat idéal, ce serait moins farfelu que la nomination de son confrère chez les Kings Ron Hextall.

Le président et gouverneur des Kings, Tim Leiweke, a confirmé hier que les Canadiens avaient demandé la permission de parler à Luc Robitaille pour le poste de directeur général.

L’organisation du Canadien a montré un intérêt envers quelques-uns de nos hommes, mais nous avons convenu d’attendre que les séries éliminatoires aient commencé avant de poursuivre les discussions » – Tim Leiweke

Robitaille est originaire de Montréal, il occupe le poste de président des affaires commerciales chez les Kings et il est un des ambassadeurs de l’équipe.

Luc Robitaille est âgé de 46 ans, il a gagné la coupe Stanley avec les Red Wings en 2002. Il a pris sa retraite en 2006 et a été intronisé au Temple de la renommée en 2009.

Depuis son retrait comme joueur, il a été le président des Lancers d’Omaha dans la USHL en 2006. Il a été nommé président des opérations hockey des Kings la saison suivante. Il a été honoré par l’Assemblée nationale du Québec en 2010.

Robitaille est un homme sympathique et honnête qui connait bien le hockey, mais je doute qu’il soit le meilleur candidat disponible pour faire face à la pression d’être le DG à Montréal:

C’est en allant à la source, le Los Angeles Times, qu’on voit que le directeur général adjoint des Kings, Ron Hextall, ferait aussi partie des hommes avec qui le Tricolore voudrait discuter.

Par contre, si les Kings sont éliminés rapidement des séries, Dean Lombardi, l’actuel DG à Los Angeles risque de perdre son emploi. Robitaille et Hextall deviendraient alors des successeurs logiques pour l’équipe…

Avec le désistement de Pat Brisson, Julien BriseBois semble être le seul candidat sérieux pour le poste de directeur général du Tricolore. Toutefois, quand on pousse la réflexion plus loin, il est de mise de se demander si le Lightning est prêt à le laisser partir, surtout pour Montréal, une des équipes contre qui Tampa Bay sera assurément en compétition la saison prochaine.

N’oubliez pas que BriseBois possède tous les rapports d’évaluation des dépisteurs du Lightning. En lui permettant de se joindre aux Canadiens, Tampa Bay donnerait du même coup beaucoup d’informations privilégiées à Montréal…

Lorsque Monsieur Gauthier a été congédié, une bonne dizaine de noms ont été cités pour le remplacer. Deux semaines plus tard, aucun de ces hommes n’est sorti publiquement pour affirmer que le poste l’intéresse. Le seul à avoir été nommé qui ne s’est pas retiré de lui-même ou dont l’employeur actuel ne risque pas d’imposer un blocus sur son transfert est Marc Bergevin.

Il faudra probablement attendre la fin des séries éliminatoires pour avoir une meilleure idée de la situation…

Crédit photo: Agence QMI

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s