Un coach québécois brûle à Pôle Sud!

Il y aura vraisemblablement quelques postes d’entraîneurs en chef disponibles dans la LHJMQ, tout indique que le trio Patrick Roy, André Tourigny et Benoit Groulx fera le saut dans la LNH…

Il y a deux semaines, je vous avais offert un billet sur Jean-François Dufour, un Québécois qui coach Les Brûleurs de Loup, en France. J’avançais qu’il pouvait être considéré comme un candidat potentiel pour remplacer Roy avec les Remparts, si vous avez manqué ça, c’est ici.

Dufour poursuit son chemin vers la coupe Magnus. Après avoir perdu les deux premiers matchs de la finale du Championnat de France, ses Brûleurs de Loup de Grenoble ont bien réagi, vendredi soir à la patinoire Pôle Sud. Grenoble a dominé Rouen grâce à un superbe but de Mitja Sivic à cinq minutes de la fin.

Les Grenoblois avaient à cœur de réagir après leur cuisante défaite 8-2 contre Rouen lors du match numéro deux. Menés 0-2 dans une finale meilleur de sept, ils étaient dans l’obligation de s’imposer à domicile vendredi soir.

En début de rencontre, l’ancien choix des Canadiens, Marc André Thinel a profité d’une mauvaise relance grenobloise pour tromper le gardien Sébastien Raibon.

Quatre minutes plus tard, c’est un autre Québécois, Alexandre Rouleau, qui égalait la marque pour la troupe de Dufour.

Christophe Tartari, a ensuite procuré l’avance aux Brûleurs. Marc André Thinel s’est fait complice de François-Pierre Guénette qui ramenait la marque à 2 à 2. Joris Bedin a permis à Grenoble d’inscrire un troisième but.

Jean-Philippe Paré a réussi un but sur un effort individuel pour remettre les deux adversaires à égalité. Rouen a même repris l’avantage grâce à un nouveau but de Marc André Thinel.

Les Brûleurs de Loups ont aussi du caractère, et ils le prouvaient en égalisant à trois minutes de la fin de la période. Nicolas Arrossamena a fait 4 à 4.

À cinq minutes de la fin de la rencontre, alors que Rouen était en infériorité numérique, les Brûleurs de Loups, grâce à Mitja Sivic, se sont finalement imposés pour gagner!

Voici un résumé du match, remarquez la qualité du hockey qui est disputé en France, c’est surprenant!

La formation de Jean-François Dufour était attendue de pied ferme hier pour le 4e volet de la Finale de la Ligue Magnus et elle a répondu de belle façon. Après avoir été menés 4 à 1 en l’espace de 24 minutes, les hommes de Jean-François Dufour ont su faire basculer la rencontre à leur avantage en s’imposant 6 à 4!

Avec ce nouveau succès à Pôle Sud, les Grenoblois remettent les compteurs à zéro. La série est 2 à 2.

Si on résume, l’équipe de Dufour a arraché la série quarts de finales à Dijon, la deuxième meilleure équipe de la saison régulière, après s’être qualifiée au dernier match de la saison régulière. Elle a ensuite éliminé Chamonix en quatre matchs. Le cinquième match de la finale se tiendra à Rouen mardi prochain.

L’équipe est présentement menée par les Québécois François Ouimet et Francis Desrosiers.

Ironiquement, alors qu’à Montréal c’est le branle-bas de combat pour trouver un entraîneur bilingue et capable de faire gagner une équipe, les deux coachs qui dominent en France et en Suisse sont des candidats parfaits! Bob Hartley a peut-être une certaine réputation, mais si Jean-François Dufour permet à Grenoble de remporter le championnat de la Ligue Magnus, son nom va commencer à circuler! Vous aurez été les premiers à le découvrir…

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s