Beaucoup de larmes à Toronto

Au cours de la cérémonie d’avant-match où le numéro 13 de Mats Sundin a pris place dans les hauteurs du Air Canada Center, on a vu le Suédois tenter de retenir ses larmes. Si les amateurs torontois ont vécu un moment historique grâce à leur ancien capitaine, les joueurs de l’édition actuelle n’ont rien fait pour les empêcher de verser des larmes pendant le match!

Le début de la partie s’est fait au ralenti, suite à la longue cérémonie. Le CH a menacé à quelques reprises en première période, mais le seul à s’illustrer a été Carey Price en repoussant 14 tirs des Leafs.

La deuxième période a été à sens unique, le CH a marqué 4 fois en 7 tirs sur Reimer. Erik Cole a ouvert la marque sur une passe de Desharnais. Le but de Cole était son 20e de la saison, l’attaquant a atteint ce plateau pour la cinquième fois de sa carrière et il est en route vers sa meilleure production depuis 2005-2006.

Rene Bourque a ajouté l’avance des siens, moins de deux minutes plus tard avec l’aide d’une superbe passe de Tomas Plekanec.

Max Pacioretty a enfilé son 23e but de la saison sur l’avantage numérique, Desharnais obtenait sa seconde mention d’assistance de la soirée sur ce filet. Ce but était le premier accordé par les Leafs en désavantage en 17 parties et c’est le pire avantage numérique de la LNH qui a réussi l’exploit! Une autre bonne raison pour les Torontois de verser quelques larmes…

En fin de période, Lars Eller a encore une fois fait démonstration de la qualité de ses mains et en déjouant Dion Phaneuf avant de marquer. Le capitaine des Maple Leafs est payé 6,5M$ par saison et il a eu l’air, au mieux, d’un gros pee-wee sur le jeu!

Je ne me tannerai jamais de voir des buts de Eller! Imaginez déjà le montage à la fin de la saison!

On a vu Ron Wilson s’adresser à Jonas Gustavsson alors que l’équipe quittait pour le vestiaire en fin de période, s’en était fait de la soirée de Reimer.

Le changement de gardien n’a pas fouetté les Leafs et à 1:29, sur le premier tir de la troisième période, Mathieu Darche a déjoué Gustavsson pour obtenir un deuxième point dans la rencontre, lui qui avait enregistré une passe sur le but de Bourque. C’était le second match de deux points pour Darche cette saison.

Alexei Emelin a distribué neuf mises en échec contre les Leafs. Il domine tous les joueurs du CH à ce chapitre avec 165, même s’il a disputé 12 matchs de moins que son plus proche poursuivant, Erik Cole. Il est maintenant au 12e rang de tous les joueurs de la LNH pour les mises en échec. Pendant ce temps, le dernier défenseur à avoir évolué avec le Canadien qui pouvait en faire autant, Mike Komisarek, n’était pas en uniforme pour Toronto. Une autre larme sur la joue des fans des Maple Leaf!

Tomas Plekanec s’est remis en marche, il a ajouté deux passes à sa fiche hier, il montre maintenant un dossier de 8 points à ses 9 derniers matchs.

Nous avons maintenant une lutte à quatre pour le premier rang des marqueurs chez le Tricolore : Pacioretty a 42 points, Cole 41, Plekanec et Desharnais 39.

Quant à Gomez, un seul tir au but hier, mais il a disputé un bon match. Il semble avoir une attitude positive et rassembleuse. À l’instar de Hal Gill, Gomez n’est pas le plus spectaculaire sur la glace, mais l’apport du vétéran sur le banc se fait sentir.

Carey Price a bloqué 32 lancers pour signer son deuxième blanchissage en une semaine, son quatrième de la saison. Il a pu compter sur une excellente collaboration de ses poteaux, un tir de MacArthur a touché la barre horizontale et celui de Kulemin a frappé les deux poteaux avant que la rondelle ne frappe le patin de Price pour s’arrêter miraculeusement sous le gardien du Tricolore.

Les succès de l’équipe hier sont principalement attribuables aux faits que chaque joueur a bien rempli son rôle, que le plan de match a été respecté et que le groupe a joué en équipe.

Parlant d’équipe, avec le résultat du match, une victoire de 5 à 0, on peut regarder les statistiques ce matin et voir clairement ceux qui sont dans l’équipe et ceux qui travaillent seuls. Gomez, Kaberle et Leblanc sont les trois seuls joueurs qui étaient au banc pour les cinq buts de l’équipe. Campoli, Palushaj et encore Leblanc sont les trois qui n’ont enregistré aucun tir au but et aucun point chez les joueurs « offensifs », Emelin et Gill étant les deux autres.

On peut donc s’avancer pour dire que soit Palushaj, soit Leblanc sera rétrogradé ce soir et que Ryan White, qui a obtenu 3 points en trois matchs à Hamilton, fera son entrée dans l’alignement pour le prochain affrontement.

Les prochains adversaires du CH seront Kirk Muller et les Hurricanes, demain soir alors que l’équipe sera de retour au Centre Bell.

Crédit photo: http://www.CBC.ca

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s